Son Histoire

Fontenay-sous-Bois

Origines

Le nom de Fontenay trouve son origine dans les nombreuses fontaines qui coulaient jadis sur son territoire, et qui tenaient une grande place. Le nom de Fontenay étant très répandu, il fut nécessaire de trouver un surnom distinctif, et c'est tout naturellement que le Bois de Vincennes a servi à caractériser notre ville. La plus ancienne mention écrite de Fontenay a été rapportée en 847 par l'Abbé Lebeuf, dans sa précieuse Histoire du diocèse de Paris. Sous l'Ancien Régime, la seigneurie de Fontenay appartenait pour la plus grande part à l'Abbaye de Saint-Victor, la plus renommée de toutes les abbayes de Paris. Sur ces terrains boisés et pentus, la culture de la vigne était à l'époque la principale activité agricole. En 1767, Jacques Maquer devint seigneur en achetant les terres de l'Abbaye et habita le château situé dans l'actuel Parc de la Mairie.

La révolution

En 1789, les habitants rédigèrent un cahier de doléances empreint de sagesse et de valeurs fortes comme la Liberté et l'Egalité. Ils y demandèrent par exemple la suppression des privilèges, l'accession des membres du Tiers-Etat aux charges publiques, le droit de chasse pour tout le monde, ... Le 8 janvier 1793, le Maire, Monsieur Lameau, clôtura en vertu de la loi du 20 septembre 1792 les registres tenus jusque-là par les curés, et transféra l'état civil en Mairie.

Au 19ème siècle

Le 15 mars 1848, le Conseil municipal, à l'unanimité, déclara son adhésion au gouvernement né de la révolution de février. A cette époque déjà, la municipalité se préoccupait de la question du bois du Parc de Vincennes, et le 9 août 1835, le Conseil émit le voeu de voir l'élargissement de l'étroite entrée du Parc, passage obligé pour rejoindre Fontenay, à pied, à cheval ou en voiture. Mais ce n'est qu'en novembre 1961 que le maire eut l'autorisation d'acquérir le terrain pour agrandir la voie routière, et ainsi désengorger la circulation.

A travers les guerres

Fontenay est une des communes qui a le moins pâti de la guerre de 1870-1871. Le plus douloureux pour les habitants de Fontenay fut l'occupation étrangère pendant plusieurs mois, après la clôture des hostilités. Pendant la "Grande Guerre", Fontenay vit disparaître 257 de ses concitoyens et enregistra de nombreuses victimes dans la nuit du 30 au 31 janvier 1918, lors de la première attaque massive de l'aviation allemande sur Paris et sa proche banlieue. Lors de la Seconde Guerre mondiale 276 fontenaysiens moururent entre 1939 et 1945. Fontenay paya un lourd tribu de prisonniers, fusillés et déportés engagés dans la résistance. Les 23, 24 et 25 août 1944, de violents combats opposèrent les soldats de la Feldgendarmerie installés dans le Fort de Nogent, aux membres des organisations de résistance. 

Le présent

Aujourd'hui, Fontenay-sous-Bois est la 8ème ville du Val de Marne par son nombre d'habitants (53 145 hab.). Particulièrement bien desservie par un maillage routier et ferré opérant, elle attire aussi bien les entreprises que les particuliers. Dotée d' équipements divers, C'est une ville moderne avec, à sa tête, une municipalité qui poursuit une politique urbanistique et environnementale avec la volonté de faire de Fontenay-sous-Bois une ville à l'échelle humaine, une ville à vivre ... Nous vous invitons à venir découvrir notre ville : son patrimoine architectural et naturel, sa diversité culturelle et son art de vivre vous surprendront !